Hamilton
La marque Hamilton est fondée à Lancaster en plein coeur de la Pennsylvanie en 1892.

Les années 1910 voient l’essor des trains, des accidents qui en découlent et des nombreux fuseaux horaires à traverser. Afin de fournir la communauté ferroviaire, Hamilton réalise des montres précises de poche à partir de 1912 et qui commenceront à bâtir sa réputation.

Grâce à ses montres de poche exceptionnelles , Hamilton gagne le titre de « Fournisseur officiel des Forces Armées Américaines ».

En 1928 est introduite la monte Piping Rock, plus connue sous le nom de la montre des Yankees, qui ancrera bien Hamilton dans le style américain.
Hamilton arrête sa production commerciale pendant la seconde guerre mondiale afin de se consacrer pleinement au besoin de l’armée américaine. En effet, les chronomètres sont essentiels à l'armée pour déterminer une position géographique et calculer une direction, et sont utilisés comme alternative à la radio dont les signaux peuvent être interceptés par l'ennemi. Les chronographes Hamilton ont donc une fonction vitale pendant la guerre et plus de 10 000 chronomètres seront produits alors, puisqu'Hamilton était la seule entreprise à pouvoir à la fois développer et produire ces chronomètres en un an. Hamilton fut récompensé en 1943 pour ses efforts pendant la guerre.
En 1951, les chronomètres Hamilton apparaissent pour la première fois au cinéma, dans le film "les Plongeurs". Ce film marque le début d'une longue histoire d'amour entre Hamilton et le cinéma.

Hamilton commercialise en 1957 la première montre électrique du monde : la Ventura, qui sera portée par Elvis Presley dans le film "Bleu Hawaii" en 1961.
En 1970, la première montre digitale à affichage LED voit le jour : celle-ci se nomme la Pulsar. L'année suivante, c'est au tour de la Pan Europ, l'un des premiers chronographes automatiques, d'être commercialisée.

En 1980, les modèles classiques reviennent à la mode et Hamilton réintroduit les modèles créés de 1920 à 1960, comme la Boulton, la Ventura, la Wilshire et l'Ardmore.
A partir de 2003, les montres Hamilton portent le label Swiss Made suite au transfert de la production des Etats-Unis en Suisse. Aujourd'hui, les montres Hamilton sont arborées par de très nombreux collectionneurs à travers le monde. Ces montres combinent à la fois la précision suisse et l'esprit américain dans leur design, pour le plus grand bonheur des collectionneurs.